Skip to content


Le guide des énergies renouvelables

Energies renouvelables et énergies non renouvelables

On dit qu’une énergie est renouvelable si elle est renouvelée ou régénérée naturellement à l’échelle d’une vie humaine. Les énergies renouvelables sont issues de phénomènes naturels, réguliers ou constants, provoqués par les astres. La source des énergies renouvelables peut être :

  • Le Soleil : Rayonnement, cycle de l’eau, vents, photosynthèse,… Le bois, l’énergie solaire, l’hydroélectricité et l’éolien sont issus de l’énergie solaire.
  • La chaleur interne de la Terre (provenant elle-même de la radioactivité d’éléments tel que l’uranium, le thorium et le potassium) : La géothermie
  • La rotation propre de la Terre par rapport au système Terre-Lune, c’est à dire l’énergie marémotrice.

Le pétrole, le gaz naturel et le charbon ne sont pas des énergies renouvelables : il a fallu des millions d’années pour que la vie sur Terre constitue les stocks d’énergie fossile que l’on consomme actuellement. De même, l’énergie nucléaire issue de la fission des atomes d’uranium, ne peut pas être considérée comme une énergie renouvelable, l’extraction de l’uranium étant limitée.

Energie éolienne

L’exploitation de la force propulsive du vent est ancienne, et utilisée dès l’Antiquité pour se déplacer sur l’eau avec des bateaux à voile, comme en témoigne la Barque solaire de Khéops.

Elle a été exploitées ensuite à l’aide de moulins à vent équipés de pales en forme de voile, comme ceux que l’ont peut voir aux Pays-Bas ou encore ceux mentionnés dans Don Quichotte. Ces moulins permettaient de pomper l’eau ou d’actionner des meules pour moudre le grain. Aujourd’hui, on retrouve ce système dans des éoliennes de pompage. Plus petites et possédant plus de pales qu’un moulin traditionnel, elles tournent plus rapidement. On peut en trouver notamment dans les grandes plaines des États-Unis.

Energie solaire

L’énergie solaire est l’énergie que dispense le soleil par son rayonnement, directement ou de manière diffuse à travers l’atmosphère.
Sur Terre, l’énergie solaire est à l’origine du cycle de l’eau, du vent et de la photosynthèse créée par le règne végétal, dont dépend le règne animal via les chaînes alimentaires. L’énergie solaire est donc à l’origine de toutes les énergies sur Terre à l’exception de l’énergie nucléaire, de la géothermie et de l’énergie marémotrice.
L’Homme utilise l’énergie solaire pour la transformer en d’autres formes d’énergie : énergie alimentaire, énergie cinétique, chaleur, électricité ou biomasse. Par extension, l’expression « énergie solaire » est souvent employée pour désigner l’électricité ou la chaleur obtenue à partir de cette dernière.
L’ énergie éolienne est l’énergie du vent et plus spécifiquement, l’énergie tirée du vent au moyen d’un dispositif aérogénérateur ad hoc comme une éolienne ou un moulin à vent.
Elle peut être utilisée de deux manières : de manière directe et indirecte.
* Conservation de l’énergie mécanique : le vent est utilisé pour faire avancer un véhicule (navire à voile ou char à voile), pour pomper de l’eau (moulins de Majorque, éoliennes de pompage pour abreuver le bétail) ou pour faire tourner la meule d’un moulin.
Transformation en énergie électrique : l’éolienne est accouplée à un générateur électrique pour fabriquer un courant continu ou alternatif, le générateur est relié à un réseau électrique ou bien il fonctionne de manière autonome avec un générateur d’appoint (par exemple un groupe électrogène) et/ou un parc de batteries ou un autre dispositif de stockage d’énergie.

Posted in Uncategorized.

0 Responses

Stay in touch with the conversation, subscribe to the RSS feed for comments on this post.